Aucun commentaire

Journée féminines

Ce sont 14 féminines qui ont pris, sous le soleil, le départ de la première « randonnée féminine », organisée par le Comité Départemental de cyclotourisme, sous la direction de Monique PETITDEMANGE. Daniel OTAVA assurait l’intendance.

Le thème choisi était la découverte des châteaux et portes monumentales du Lunévillois. De Blainville sur l’Eau, dans une ambiance conviviale, la petite équipe, renforcée par quelques époux, a pris le chemin de Lunéville. Un premier arrêt s’impose devant le château des Lumières et la traversée des Bosquets est toujours très agréable au petit matin.

Les haltes se succèdent pour admirer les portes monumentales des corps de logis des fermes. Ce mouvement architectural, dont l’origine reste mystérieuse, a débuté fin du 17ème siècle et ne se retrouve que dans le Lunévillois.  Les chambranles de portes sont moulurés ou à colonnes, le linteau richement décoré supportant une niche, elle-même couverte d’un toit. Des décors géométriques, des motifs figuratifs et des volutes décorent le tout !

Au fur et à mesure, cette particularité architecturale prend de la hauteur, celle de Domjevin n’a jamais été dépassée !

Une prise de conscience dans ces villages possédant de telles portes est désormais palpable, de nombreux propriétaires les restaurent et leur redonnent leur faste d’antan. C’est avec un réel plaisir que nous les avons découvertes, allant de surprise en surprise !

Le pique-nique s’est déroulé en bord de Meurthe près de la roseraie à Baccarat. Séquence souvenir pour quelques cyclotes qui ont participé à « Toutes en vélo Strasbourg 2016 » et ont fait étape au même endroit en juin dernier !

Au retour, nous avons traversé plusieurs villages possédant des « bornes du serment de Koufra ». Ces dernières retracent le parcours du Général Leclerc et la 2ème DB pour libérer la France. Le kilométrage les séparant de la plage d’Utah Beach (borne du kilomètre « 0 ») est indiqué sur la borne de chaque village.

Le château de « Qui qu’en grogne » à Moyen et celui de Gerbéviller ont également fait l’objet d’une explication et visite rapide.

Le groupe a rejoint, en fin d’après-midi, la salle du Rampeux à Blainville pour partager le verre de l’amitié, offert par le club local. Les sourires sur les visages et le sentiment d’avoir « passer une très bonne journée » étaient omniprésents pour la satisfaction de toutes les féminines et des organisateurs ! Merci à eux pour la réalisation et réussite de cette journée cyclotouristique !

On attend avec impatience l’édition de 2018 !

Texte : Catherine DIDELOT

CODEP54-FFCT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *